You are currently viewing Employeurs, tout savoir sur le CACES et son renouvellement

Employeurs, tout savoir sur le CACES et son renouvellement

Afin de minimiser les accidents au travail, des mesures ont été prises concernant la formation initiale et continue (CACES) des conducteurs·rice·s d’engins. Voici un résumé des obligations de l’employeur sur ce sujet.

💡 Vous n’avez pas le temps de lire cet article dans son intégralité ?
Remplissez le formulaire pour recevoir la version PDF imprimable.

Le CACES et l’autorisation de conduite

Créé en 1998, le Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité est un examen validant les connaissances théoriques et pratiques pour la conduite d’une famille spécifique d’engins.

Pour mieux comprendre, voici un exemple de CACES couramment délivré :

CACES R389 | Catégories 1, 3, 5

Ce CACES forme à l’apprentissage de trois types de chariots automoteurs à conducteur porté (R389) : les transpalettes à conducteur porté (catégorie 1), les chariots élévateurs (catégorie 2) et les chariots élévateurs latéraux (catégorie 3).

Le CACES n’est pas obligatoire à proprement parler mais très fortement recommandé pour la manipulation de la plupart des équipements de travail mobiles autoporteurs et appareils de levage. Il ne peut être délivré que par les Organismes Testeurs CACES (OTC).

Pour être en mesure d’exercer, le salarié doit également obtenir une autorisation de conduite de la part du chef d’établissement. Cette autorisation de conduite ne peut être délivrée que si ces 3 critères sont respectés :

  • le médecin du travail a délivré un certificat d’aptitude médicale au salarié
  • le chef d’établissement a vérifié le savoir-faire de l’opérateur pour la conduite en sécurité de l’équipement de travail (le CACES étant la meilleure référence)
  • le chef d’établissement a présenté au salarié son lieu de travail ainsi que les instructions à respecter sur le site

Renouvellement du CACES

Les titulaires d’un Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité doivent réactualiser régulièrement leur connaissance.

Voici la durée de validité des différents CACES :

  • Engins de chantier (R372m) : 10 ans
  • Grues à tour (R377m) : 5 ans
  • Grues mobiles (R383m) : 5 ans
  • Grues auxiliaires de chargement de véhicules (R390) : 5 ans
  • Plateformes élévatrices mobiles de personnes (R386) : 5 ans
  • Chariots automoteurs à conducteur porté (R389) : 5 ans

Afin que vous puissiez suivre le renouvellement des CACES de vos salariés, nous avons créé un tableau excel de suivi des CACES.

Un outil gratuit pour suivre le renouvellement des CACES de vos salariés

Le dispositif 2020

Devant l’efficacité du CACES sur la réduction du nombre d’accidents, la CNAM a souhaité étendre ce dispositif aux ponts roulants et portiques d’une part (R484) et gerbeurs à conducteur accompagnant (R485) d’autre part. La plupart des autres CACES seront rénovés dans le but de clarifier les définitions de famille et prendre en compte l’évolution des matériels.

Notre outil de suivi ci-dessous prend en compte ces mesures. Un onglet est réservé pour les CACES qui seront à renouveler après 2020.

La manipulation des portiques et pont-roulant sera bientôt soumise au dispositif CACES

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Note moyenne 3.3 / 5. Nombre de votes 8

Vous n'avez pas trouvé cet article utile...

...et nous en sommes désolés 🙁

Comment pouvons-nous l'améliorer ? Que recherchiez-vous en le lisant ?

Cet article a 5 commentaires

  1. Jean Charles

    bonjour, j ai étais 16 ans formateur dans une grande collectivité , j ai 12 CACES et formé plusieurs centaine de personnes sur différent types d engins en suivant le référentiel de la CNAM anciennement CRAM, ( 6 participants maxi,nombre d heures sur la théorie respecté, nombre d heures de pratique,test théorique et pratique et archivage de tout les candidats) je suis a peu prés sûr que le CACES n est pas obligatoire , c est l autorisation de conduite qui est obligatoire, depuis le 2 Décembre 1998. Si vous avez de plus ressente informations avec le numéro de la nouvelle réglementation , je suis vraiment intéressé. merci
    cordialement

  2. kergourlay

    Je me questionne : Si mon Caces n° 3 est périmés et que mon employeur en étant informé m’a délivré une autorisation de conduite valable 3 mois sans me faire passer le « recyclage » Arrivée a la fin des trois mois de validité l’employeur peu t-il m’interdir d’utiliser le caces 3 ?

    1. Joseph

      Bonjour !
      Dans tous les cas, vous devez disposer d’une autorisation de conduite valide pour utiliser le CACES. Si vous êtes en CDI, le CACES n’est pas à proprement parler obligatoire mais fortement recommandé car c’est une garantie de votre savoir-faire. Il est impératif si vous êtes intérimaire.
      Bonne journée,
      Joseph

  3. Guillaume

    Bonjour
    J était titulaire du caces chariots élévateur et caces grue auxiliaire lorsque je suis rentré chez mon employeur. Depuis il a périmé et mon employeur ne veut pas me les recyclé alors que je les utilise. Qu en est il si je compte partir pour vendre mon savoir faire ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.