6 arguments pour convaincre votre direction de digitaliser vos RH

6 arguments pour convaincre votre direction de digitaliser vos RH

En France, la digitalisation RH tarde à se mettre en place, alors que 9 RH sur 10 sont convaincus qu’ils ont un rôle à jouer dans la transformation digitale de leur entreprise. Un chiffre pour illustrer ce retard : en 2018 en France, 20% des entreprises avaient dématérialisé leur bulletin de paie, contre 95% en Allemagne, 73% en Grande-Bretagne ou encore 57% en Italie (source : Cegid). Encore trop souvent, la transformation digitale des RH n’est pas jugée prioritaire par la Direction, qui garde le pied sur le frein tant qu’il n’est pas question de ROI (Return On Investment)… Vous êtes dans cette situation ? Voici quelques arguments solides pour vous aider à faire valoir votre projet de digitalisation RH.

💡 Vous n’avez pas le temps de lire cet article dans son intégralité ? Remplissez le formulaire pour recevoir la version PDF.

Des coûts réduits

C’est l’argument-clé. Les professionnels des RH passent encore trop de temps sur des tâches chronophages à faible valeur ajoutée. Grâce à la digitalisation, l’équipe RH gagne un temps précieux sur les processus automatisés. Et le temps, c’est précisément ce qui manque aux RH pour établir des stratégies et atteindre des objectifs de performance.

On estime par exemple que le contrat électronique permet d’économiser de 35% du coût complet du processus. Pour le bulletin de paie, cette économie est estimée à 30% (source : Docaposte). La digitalisation du recrutement a elle aussi déjà fait ses preuves. 93 % des employeurs affirment que l’automatisation du recrutement offre un réel gain de temps et d’efficacité (source : CareerBuilder). D’autre part, la digitalisation de processus comme la paie ou les entretiens permet une baisse drastique des coûts d’impression et d’affranchissement. Quant à la digitalisation de la formation, elle permet une baisse directe du coût par formation grâce au e-learning.

Si vous envisagez de digitaliser vos entretiens, nous vous invitons à télécharger notre calculateur de ROI au format Excel. Il vous suffit de détailler votre processus actuel. L’outil calcule le temps que vous pourriez gagner en digitalisant vos entretiens, ainsi que le retour sur investissement. Ces chiffres peuvent vous permettre d’appuyer fortement votre argumentaire auprès de votre direction.

Une attractivité renforcée

Quel que soit le processus automatisé, la digitalisation des RH permet toujours d’améliorer l’expérience du collaborateur / du candidat. La digitalisation des processus de base a déjà fait ses preuves : 87% des salariés sont ravis de posséder un coffre-fort numérique personnel. Ce taux monte à 94% pour la signature électronique (source : Cegid) ! Les collaborateurs sont en attente d’outils leur permettant d’avoir accès en temps réel à leurs données et de gagner en autonomie. En les diffusant au sein de votre entreprise, vous renforcez votre marque employeur et vous fidélisez vos collaborateurs. Autre avantage : vous diminuez largement votre impact écologique en limitant considérablement vos impressions. Un argument qui a du sens quand on sait que 9 salariés sur 10 souhaitent une transition de leur entreprise vers l’économie positive.

Un moteur de performance

À terme, la digitalisation RH a vocation à être un véritable moteur de performance pour l’entreprise. La digitalisation des entretiens en est le meilleur exemple. Une solution comme Skillapp vous permet de centraliser toutes les données liées à la performance de vos collaborateurs (objectifs, compétences, demandes de formation). Ainsi, les RH comme les managers ont une visibilité en temps réel sur les points forts et difficultés de leurs collaborateurs.  La gestion digitale des compétences permet aux RH de faire suivre à leurs collaborateurs la bonne formation au bon moment, de déterminer les besoins en recrutement ou encore de mettre en place une mobilité interne performante, et donc d’économiser des coûts de recrutement.

De nouveaux indicateurs stratégiques

Les dirigeants d’entreprise ont un faible pour les KPI (Key Performance Indicator). Les indicateurs économiques permettent en effet de fixer des objectifs, et de suivre la santé financière de leur entreprise. La digitalisation des RH va permettre de faire émerger de nouveaux indicateurs de qualité et de quantité. Ainsi, il devient possible de définir des objectifs RH et de mesurer l’efficacité des actions mises en place. Comme indicateurs, on pense par exemple au chiffre d’affaire par collaborateur, au nombre de jours nécessaires à un recrutement, au taux de demandes RH non traitées ou encore au pourcentage de collaborateurs ayant suivi une formation dans l’année. Pour aller plus loin, nous vous proposons la lecture de nos articles sur les KPI RH :

📢 Marque employeur
🔎 Recrutement
💶 Administration du personnel
🎓 Formation
Climat social

Une conformité réglementaire assurée

La digitalisation RH permet de s’assurer une totale conformité à la réglementation. Par exemple, les documents administratifs seront plus sécurisés dans un coffre-fort numérique que dans un espace physique. Il sera également plus facile pour les RH de savoir quand un document arrive à expiration. La digitalisation RH permet également de suivre de près les contrats, et d’anticiper les fins de CDD, de périodes d’essai, ou même de départs à la retraite. Enfin, en digitalisant vos entretiens professionnels, vous pouvez vous assurer de respecter vos obligations légales liées à l’état des lieux récapitulatif. Tous les 6 ans, l’employeur doit en effet s’assurer que le collaborateur a bien bénéficié de ses trois entretiens professionnels, et suivi au moins une formation non obligatoire. Avec une solution comme Skillapp, vous pouvez suivre en un coup d’oeil l’historique d’entretiens et de formation des collaborateurs.

Un déploiement progressif et peu coûteux

Pour de nombreux décideurs, l’implémentation d’un SIRH est synonyme de coûts exorbitants. En effet, le déploiement d’un SIRH traditionnel peut durer plusieurs mois, et coûte en moyenne entre 25 000 et 40 000€. Mais fort heureusement, le marché des solutions RH a bien évolué au cours de cette décennie. Des solutions agiles en mode SaaS sont apparues. Elles représentent aujourd’hui plus de 30% du marché. Leur avantage principal ? Le déploiement est nettement plus rapide et moins coûteux qu’un SIRH traditionnel. Comptez quelques jours seulement et un coût compris entre 2 500 et 10 000€ pour le déploiement d’une solution SaaS.

Autre avantage : ces logiciels bénéficient la plupart du temps d’une API. C’est à dire qu’elles peuvent se connecter à d’autres solutions comme par exemple le logiciel de paie. Ainsi, lorsque des départs ou des arrivées sont saisis dans le logiciel de paie, les solutions SaaS reliées se mettent à jour automatiquement. Vous n’êtes donc plus obligé(e) d’avoir un seul SIRH pour tous vos processus. Vous pouvez faire appel à différents outils afin de digitaliser vos processus RH progressivement, en commençant par ceux qui vous feront gagner le plus de temps.

Lire aussi : comment réussir sa transition vers le cloud computing

La fonction RH est de plus en plus intégrée à la stratégie de l’entreprise. En 2005, 26% des DRH siégeaient au comité de direction de leur entreprise. Ils étaient 33% en 2015 et ce chiffre ne cesse d’augmenter (source : APEC) ! Nous espérons que les arguments ci-dessus sauront convaincre votre direction de passer le cap et de faire entrer vos Ressources Humaines dans l’ère de la digitalisation 🙂

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes 2

Vous n'avez pas trouvé cet article utile...

...et nous en sommes désolés 🙁

Comment pouvons-nous l'améliorer ? Que recherchiez-vous en le lisant ?

Joseph

Rédacteur web @ La Boîte à Outils des RH | Linkedin

Cet article a 1 commentaire

  1. Mike Newby

    Il est urgent, en France, de passer de la gestion au développement des RH. Le chemin est long …

    Contribution d’un ancien d’Outre-Manche, installé en France 😉 .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.